La collection de l’Herbier Louis-Marie comprend plusieurs spécimens anciens utiles à la reconstitution de la flore des régions du Québec qui ont subi des transformations plus ou moins profondes. À titre d’exemple, l’équipe de Claude Lavoie (CRAD) a reconstitué, à l’aide de spécimens d’herbier, la flore du Parc national du Bic (Bas-Saint-Laurent, Québec), avant et après la création du parc en 1984.

    Malgré sa petite superficie (19 km2), le parc renferme plus de 26 % de la flore vasculaire du Québec. La comparaison des listes floristiques anciennes et contemporaines a été possible grâce aux registres des plantes de nombreux botanistes qui ont visité le parc, dont Merritt Lyndon Fernald, Jacques Rousseau et Homer John Scoggan. Ces comparaisons permettent d'évaluer avec justesse les pertes et les gains en nombre d'espèces, ainsi que les changements de la flore, notamment celles du cortège des espèces adventices.